Vous avez déjà entendu parler des deltoïdes ?

Non ? Bon… Vous visualisez Florent MANAUDOU ? Ah voila… Donc vous savez ce que c’est que d’avoir de beaux deltoïdes !

Hé ! Voilà, vous êtes partis en quête d’images sur Google. Je pensais pas vous perdre aussi vite.. Laissez tomber Florent, je vais vous expliquer (avec Emilie).

Le deltoïde, c’est un muscle qui se situe au niveau de l’épaule, (la tête de l’Humérus).

Comme l’articulation de l’épaule permet une vaste amplitude de mouvement, le deltoïde a besoin pour assurer cette mobilité de trois chefs (trois parties) (eux-mêmes composés de plusieurs faisceaux) :

  • le chef antérieur (devant) qui part de la clavicule
  • le chef moyen (latéral) qui part de l’extrémité de l’omoplate (la scapula)
  • le chef postérieur (derrière) qui part de la crête de l’omoplate

Et tous les trois se terminent au milieu haut de l’Humérus dans un lieu de rencontre pour deltoïdes célibataires qui s’appelle donc le V deltoïdien.

Vue latérale du deltoïde, trois chefs et nombreux faisceaux

Contraction : que ce soit le chef antérieur, moyen ou postérieur, tous ont pour fonction, entre autres, l’élévation du bras.

En effet, la contraction du muscle, le rapprochement de ses points d’attache (milieu du bras / sommet de l’épaule) fait levier sur le bras et provoque l’élévation (touchez votre épaule, elle se contracte). Et quand le bras est élevé, hauteur d’épaule, les chefs antérieur et postérieur se chargent de sa rotation, avant et arrière.

Étirement : pour étirer le deltoïde, on devra donc aller chercher plusieurs plans. D’abord, on a l’étirement que vous avez l’habitude de voir pendant les cours. On tend le bras sur le côté du corps (on s’assure ainsi de mobiliser la totalité du chef postérieur), puis on l’amène en gardant l’épaule basse du côté opposé (étirement des chefs moyen et postérieur).

Emilie étire son deltoïde avec le sourire

Cependant, d’autres étirements existent. Avez eu l’opportunité d’essayer le cours de Fight d’Audrey ? Il sollicite énormément les bras et les épaules. Ainsi, elle proposait l’étirement ci-dessous, à cet égard. Il consiste simplement à tendre les bras derrière soi, à attraper ses mains, et à aller chercher l’étirement vers l’arrière et vers le haut. En fait, l’étirement se concentre davantage sur les chefs antérieur et moyen (et moins sur le postérieur).

Somme toute, si vous voulez le voir en 3D, le lien de l’Université de Lyon ici.

Enfin, au cours des semaines à venir, on abordera, dans l’ordre :

  • Les triceps
  • Les rhomboïdes
  • Le dos
  • Les pectoraux
  • Les abdominaux
  • Le psoas illiaque
  • Les fessiers
  • Les adducteurs
  • Les ischios jambiers
  • Les quadriceps
  • Et enfin les mollets !

En bref, tout un programme 😊 !

J’ai essayé d’être claire comme de l’eau de roches. Néanmoins, si vous avez des questions, n’hésitez pas : contact@whatthefit.fr ou directement sur les posts Facebook.

Portez vous bien ! Faites des cookies !

Pau 💚